Coalition Africaine pour la Redevabilité des Enterprises
Oeuvrant ensemble pour la protection des droits de l'homme

DECLARATION DE L’ACCA - LE FORUM ANNUEL DES NATIONS UNIES SUR LES ENTREPRISES ET LES DROITS DE L’HOMME :
QUEL ROLE DEVRAIT JOUER LA SOCIETE CIVILE AFRICAINE AU FORUM DES NATIONS UNIES ?
 
Publié le 24 novembre 2016

Télécharger sous format PDF

La Coalition Africaine pour la Redevabilité des Entreprises, ACCA en sigle, salue le Groupe de Travail des Nations Unies sur les Entreprises et les Droits de l’Homme (Groupe de Travail) d’avoir convoqué le 5e Forum Annuel des Entreprises et les Droits de l’Homme qui s’est tenu à Genève (Forum) du 14 au 16 novembre 2016. Le Bureau du Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme a pour objectif de convoquer des réunions internationales sur les questions liées aux droits de l’homme, et à ces fins, l’ACCA voit le Forum comme une plateforme importante de dialogue pour toutes les parties prenantes.

L’ACCA reconnaît la détermination du Groupe de Travail d’inclure les parties prenantes du monde entier. Dans cette optique, l’ACCA fait appel au Groupe de Travail d’examiner pourquoi la participation africaine apparaît si faible dans le cadre de ce Forum, et d’œuvrer de manière active pour éliminer des obstacles et pour faire face aux défis afin d’assurer la participation future des parties prenantes africaines. Pour ce faire, l’ACCA serait disposée à travailler avec le Groupe de Travail.

L’ACCA fait appel aux organisateurs du Forum de s’engager à la création d’un espace plus large pour la société civile africaine et les communautés dont la vie est touchée de façon défavorable par les activités des entreprises, qu’elles soient multinationales ou nationales, pour permettre à ces parties prenantes d’exprimer leur opinion et de faire entendre leurs attentes par toutes les parties prenantes qui participent au Forum.


Lors de la 3e Assemblée Générale de l’ACCA qui s’est tenue du 06 au 07 juillet 2016, deux Groupes de Travail thématiques ont été constitués pour travailler sur les deux volets de travail, à savoir : (a) accès aux voies de recours, et (b) le Consentement, Libre, Informé et Préalable (CLIP). L’ACCA se réjouit que ‘l’accès aux voies de recours’ ait été choisi comme thématique pour le prochain Forum des Nations Unies sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

L’ACCA s’engage à plaidoyer pour une représentation africaine plus grande, y compris celle des communautés affectées et une implication accrue dans des débats portant sur les entreprises et les droits de l’homme. L’ACCA accueille favorablement l’implication par les parties intéressées sur la question concernée.

Pour de plus amples informations sur l’ACCA ou toutes demandes relatives aux médias, veuillez contacter Damian Oakes, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Dernières Nouvelles

  • 1
  • 2